Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Dec

15/12/2020

Publié par docteurgres

Aujourd'hui c'est Thomas qui va remplir ce post.

Sophie fait route vers la maison plutôt que vers les Marquises.

Trois raisons pour cela :

La fatigue tout d'abord et le corps qui ne suit pas tout ce que voudrait bien le cœur et la tête.

La météo ensuite. Sophie est restée coincée dans un anticyclone ou plutôt des anticyclones qui ont convergé pour lui barrer le passage vers le sud rendant la navigation pas très plaisante, le bateau n'étant jamais calé bien longtemps et subissant des successions incessantes de grains et d’accalmie. Une fenêtre était possible il y a quelques jours pour descendre mais Sophie a préféré renoncer à descendre, sentant qu'elle ne pourrait pas gérer le sud sereinement du point de vue physique.

Enfin la route des Marquises n'est pas des plus sûres en cette période cyclonique : en ce moment 1 cyclone vers les Vanuatu et une dépression tropicale aux Tonga n'incitent pas à se balader trop longtemps sous nos latitudes, la Polynésie étant relativement épargnée d'habitude mais on ne sait jamais...

Sophie a donc fait une nuit de moteur vers le nord pour essayer de s'extirper de l'anticyclone, ce qui semble avoir fonctionné puisqu'elle retouchait du vent ce matin.

Quelques petits mots d'elle :

"Hier j'ai fait des tas de manœuvres,  je sortais d’un bon système qui nous faisait avancer toutes voiles dehors et devant un plafond noir barré de gris. La météo annonçait 9 nœuds dans cette zone. Mais j'ai pas gobé cette fois.  Donc me voilà sous trinquette et grand voile 2 ris. Paf, 20 nœuds pendant 30 minutes puis plus rien. Les tentatives de repartir ont été fatigantes. D’où la nécessité du repos et donc du moteur qui m'a bercée doucement sous les étoiles. Hier soir pâtes au  beurre et ce matin un bon petit déjeuner, prête pour l’arrivée du vent qui pointe son nez vers 07h00. J'ai eu le temps de faire quelques petites réparations bénignes avant de remettre les voiles. J'espère avoir un peu de vent stable et bien orienté pour mon retour."

 

 

Commenter cet article

Vincent 16/12/2020 21:30

On ne peut vaincre la nature qu’en lui obéissant.

Pascale 16/12/2020 17:06

Bon courage , reprends des forces et manges bien, on pense a toi souvent et on t'encourage tres fort , je suis sure que ca peut aider
Bisous
Pascale

Jérôme Elina 16/12/2020 07:34

C'est plus sûr ! Va pas falloir se perdre dans le nombril d'un typhon. On compte bien boire tous un coup de blanc sur la terrasse de votre ferme dans les Pyrénées !

À propos

Journal de navigation de Sophie